Ajouté le 17 Juillet 2013 à 09:33

Sous la présidence effective du chef du gouvernement, et en  présence  des  présidents des deux chambres du Parlement, d’une importante délégation ministérielle, de responsables gouvernementaux , de parlementaires ,de  représentants de la société civile et des organismes nationaux et internationaux  et dans  le cadre de la mise en œuvre de la politique du gouvernement pour  la consécration d’une approche démocratique et participative de la Constitution, notamment en ce qui concerne l'activation des nouveaux  rôles constitutionnels de la société civile, il a été procédé ,le mercredi  13 Mars 2013  au lancement du « Dialogue national sur les nouvelles prérogatives constitutionnelles de la Société Civile, »

La séance inaugurale a été marquée par les discours officiels du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, du ministre chargé des relations avec le Parlement, du Président de la commission ainsi que les partenaires.
Il a été procédé à l’installation des membres de la commission  nationale responsable de la direction et de la gestion de ce dialogue, dont la présidence a été confiée à Dr. Ismail Alaoui.

Cette séance a été marquée par la lecture de plusieurs mots durant lesquels Benkirane a réitéré la détermination du gouvernement à travers cette rencontre de dialogue, à adopter une approche concertée avec les citoyens dans la mise en ouvre des dispositions de la Constitution et la mise en place des reformes qualitatives en vue de bâtir l’édifice démocratique, promouvoir la gouvernance de la chose publique, veiller à l’élargissement du champ de la contribution des citoyens au service de la patrie et leur permettre de profiter équitablement et légitimement du fruit de la croissance.

        Le Chef du gouvernement a incité les associations et les ONG à "participer pleinement à l’instauration d’une nouvelle culture coopérative et solidaire basée sur l’élargissement du champ de la participation dans la gestion de la chose publique, par le biais de la formation, la promotion des capacités et des compétences et l’amélioration de l’action gouvernementale.   L’objectif est d’ériger les associations en acteurs du développement et pépinières de l’éducation aux valeurs de patriotisme, de démocratie, de transparence, de dialogue et de respect du pluralisme et à la gestion des différences en empruntant les voies civilisées".



" Nous n'autorisons pas les discours incitant à la haine, qui attaquent ou rabaissent un groupe en raison de la race, l'origine ethnique ou la religion "
- Les messages d'abus sont supprimés immédiatement -

Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire